Monde : la cybercriminalité coûte 600 milliards de dollars aux entreprises

Publié le 22/02/2018  |  Gotic

Phishing, piratage, usurpation d’identité… Les arnaques pullulent sur le net, mais difficile d’avoir une vision globale de ce qu’elles représentent. Selon une étude publiée par McAfee et le Centre of Strategic and International Studies (CSIS), l’économie du cybercrime coûte près de 600 milliards de dollars aux entreprises, soit 0,8 % du PIB mondial. Un phénomène qui ne cesse de prendre de l’ampleur. Comparé à la même étude de 2014, le coût de la cybercriminalité a augmenté de 26 %. La facilité à s’engager dans la cybercriminalité ou encore l’adoption rapide des nouvelles technologies par les cybercriminels font partie des raisons qui expliquent cette hausse, selon le rapport.

Du côté des cibles, leur préférée reste les banques. La Russie, la Corée du Nord et l’Iran seraient les plus actifs en matière de piratage des institutions financières. “La Corée du Nord est en seconde position, elle utilise le vol de cryptomonnaies pour aider à financer son régime. Nous observons aujourd’hui un nombre grandissant de centres de cybercrime, non seulement en Corée du Nord mais aussi au Brésil, en Inde ou encore au Vietnam”, explique James Lewis, vice-Président du CSIS. Et la Chine serait, elle, la plus active dans le cyber-espionnage.

Lire la suite sur www.frenchweb.fr